Zaldiar

ZaldiarIl existe deux catégories de Zaldiar. Si la posologie de ce remède est la même, le mode d’administration de ces produits pharmaceutiques n’est pas identique. Les adultes et adolescents à partir de 12 ans qui ont besoin de suivre un traitement au Zaldiar devront respecter le mode d’administration du type de remède auquel il doit prendre : Zaldiar sous forme de comprimé pelliculé ou effervescent. Comme ces deux aspects sont similaires, nous allons apporter de plus amples informations concernant le Zaldiar sous forme de comprimé pelliculé.

À quel moment doit-on prendre du Zaldiar ?

Le Zaldiar est un remède conçu par le laboratoire Grunenthal. Ce médicament est indiqué dans le traitement symptomatique des douleurs modérées à intenses. Plus précisément, le produit pharmaceutique est limité aux malades dont la douleur modérée à intense nécessite un traitement par association de tramadol et de paracétamol.

Présentation du Zaldiar

Le comprimé pelliculé a comme classe thérapeutique l’antalgique et comme principes actifs le tramadol et le paracétamol. Quant à ses excipients, le remède est composé de Cellulose (E460), Amidon, Carboxyméthylamidon, Amidon de maïs, Magnésium stéarate (E572) pour son noyau et du Hypromellose (E464), Lactose, dioxyde de titane (E171), Macrogol 6000, oxyde de fer (E172), Propylèneglycol (E1520), Talc (E553b) pour son pelliculage.

Posologie du Zaldiar

Le dosage du Zaldiar doit être adapté à la sensibilité individuelle du patient ainsi que l’intensité de la douleur. La posologie usuelle recommandée est de 2 comprimés qui peuvent être complétés par d’autres remèdes en fonction des besoins du patient. La dose ne doit en aucun cas dépasser les 8 comprimés par jour, ce qui équivaut à 300 mg de tramadol et 2 600 mg de paracétamol. Pour optimiser l’effet de l’antalgique, les prises des comprimés doivent être espacées d’au moins 6 heures. Le traitement ne doit pas être administré plus longtemps que la posologie prescrite par le médecin. Dans le cas où la maladie impose un traitement prolongé, il faudra surveiller attentivement et régulièrement la poursuite de la cure. Notons que l’utilisation de ce remède chez l’enfant de moins de 12 ans n’a pas été établie. Ce produit pharmaceutique n’est pas recommandé chez ces jeunes.

Précaution d’usage chez les autres patients à risques

Un intervalle de 6 heures minimum entre deux prises est conseillé chez le sujet âgé de plus de 75 ans. Par contre, le tramadol en substance active du Zaldiar rend le remède déconseillé aux insuffisants rénaux sévères qui ont une clairance de la créatine inférieure à 10 ml/min. Pour les patients qui ont une insuffisance rénale modérée dont la clairance de la créatinine varie de 10 à 30 ml/min, mieux vaut respecter un intervalle de 12 heures entre les deux prises.

Acheter du Zaldiar

Le remède est soumis à prescription médicale. Le prix du produit est d’environ 4,85 € et le taux de remboursement par la sécurité sociale est de 65 %.