Tetralysal

Présentation de Tetralysal

Ayant comme principe actif la tétracycline, Tetralysal est un médicament antibactérien utilisé généralement pour traiter certaines infections telles :

  • Brucellose,
  • Pasteurelloses,
  • Infections pulmonaires,
  • Infections génito-urinaires et ophtalmiques à Chlamydiae,
  • Infections pulmonaires et génito-urinaires à mycoplasmes,
  • Rickettsioses,
  • Coxiella burnetti (fièvre Q),
  • Gonococcie,
  • Infections ORL et broncho-pulmonaires à Haemophilus influenzae,
  • Tréponèmes,
  • Spirochètes,
  • Choléra,
  • Acné inflammatoire sévère et moyenne, composante inflammatoire des acnés mixtes.

Tetralysal est présenté sous la forme de gélule rouge et jaune, et il est soumis à prescription médicale.

Tetralysal, mode d’emploi

L’utilisation de Tetralysal doit être faite selon les prescriptions du médecin. Mais de manière générale, la dose préconisée pour un adulte est de 600 mg par jour, soit deux gélules, et en deux prises par jour.

Tetralysal

Tetralysal

Si le Tetralysal est utilisé pour traiter l’acné, la dose recommandée est de 300 mg par jour, soit une gélule, pendant au moins trois mois. Un traitement à demi-dose pourrait être prescrit dans certains cas.

Il est préférable de prendre Tetralysal en dehors des repas.

Dans quels cas ne doit-on pas utiliser Tetralysal ?

Tetralysal ne doit en aucun cas être utilisé dans les cas suivants :

  • Hypersensibilité à la lymécycline ou aux antibiotiques de la famille des tétracyclines ou à l’un de ses excipients,
  • En associations avec les rétinoïdes par voie générale,
  • Chez l’enfant de moins de huit ans en raison du risque de coloration permanente des dents et d’hypoplasie de l’émail dentaire.

En outre, ce médicament doit être utilisé avec de grandes précautions en cas d’insuffisance hépatique ou d’insuffisance rénale. Dans tous les cas, Tetralysal doit être prescrit par un médecin.

En cas de grossesse, il est plus prudent de ne pas utiliser Tetralysal à partir du deuxième trimestre de la grossesse, parce que cela exposerait le fœtus au risque de coloration des dents de lait. Si vous êtes une femme allaitante, il est possible d’utiliser Tetralysal, mais uniquement sur une courte durée, parce que les tétracyclines sont quand même excrétées dans le lait maternel, mais à faible quantité.

Les effets indésirables de Tetralysal

Il est possible que vous rencontriez des effets secondaires lors de votre traitement au Tetralysal :

  • Nausée,
  • Douleur abdominale,
  • Diarrhée,
  • Céphalées,
  • Dyschromie hémolytique et/ou hypoplasie de l’émail en cas d’administration chez l’enfant au-dessous de huit ans,
  • Anémie hémolytique, thrombocytopénie, neutropénie, éosinophilie, et autres troubles hématologiques,
  • Hyperazotémie extrarénale en relation avec un effet antianabolique…

N’hésitez pas à informer votre médecin si des symptômes gênants se manifestent durant votre traitement au Tetralysal.