Stilnox

StilnoxLe Stilnox est un comprimé pelliculé sécable blanc facilement reconnaissable avec son inscription STILNOX sur l’une de ses faces. Ce médicament développé par le laboratoire Sanofi-Aventis France est utilisé pour limiter les troubles sévères du sommeil des patients souffrant d’insomnie occasionnelle et insomnie transitoire.

Présentation du Stilnox

Les comprimés pelliculés ont comme classe thérapeutique la neurologie et la psychiatrie. Son principe actif est le Zolpiderm. Quant à ses excipients, le médicament est composé de : Lactose, Cellulose microcristalline (E460), Carboxyméthylamidon, Magnésium stéarate (E572) pour le noyau et l’Hypromellose (E464), dioxyde de titane (E171), Macrogol pour le pelliculage.

Posologie du Stilnox

Le Stilnox est un médicament utilisé par voie orale dont la dose sera initiée à celle qui est efficace et la plus faible. Pour éviter les risques de surdosage, la posologie maximale ne sera pas dépassée lors du traitement. L’adulte qui doit prendre du Stilnox doit respecter une posologie usuelle de 1 comprimé de 10 mg par jour. Comme les effets du remède sont rapides, le médicament doit être pris immédiatement avant l’heure du coucher. Pour les sujets âgés ou ceux qui sont particulièrement sensibles aux effets du principe actif, le Zolpiderm, ils doivent prendre 5 mg de Stilnox, soit l’équivalent de 1/2 comprimé avant de dormir. Les insuffisants hépatiques devront également réduire de moitié le dosage du principe actif, car l’élimination de la substance est réduite pour ce genre de population.

Quel que soit le cas des patients confrontés à des troubles de sommeil, le malade doit veiller à ne pas dépasser la dose maximale du Stilnox limitée à 10 mg par jour. Ce traitement n’est pas conseillé aux jeunes de moins de 18 ans. En effet, la tolérance et l’efficacité de ce remède n’ont pas été démontrées pour ce genre de population.

Durée du traitement au Stilnox

La durée du traitement au Stilnox doit être brève. Elle varie de quelques jours à 4 semaines. Ce laps de temps inclut la période de diminution de la posologie. Avant d’acheter le médicament soumis à prescription médicale, le docteur devra présenter la durée du traitement qui est de 2 à 5 jours pour les patients souffrant d’insomnie occasionnelle lors d’un voyage par exemple ou 2 à 3 semaines pour ceux qui souffrent d’insomnie transitoire survenue lors d’un évènement traumatisant par exemple. Les traitements très brefs de ce comprimé remboursé à 65 % par la sécurité sociale ne nécessitent pas d’arrêt progressif. Certains patients devront prolonger la période de la cure au-delà de la période recommandée. Ce type de traitement doit être évalué avec précision.