Stablon

StablonPour soigner les épisodes dépressifs majeurs des malades, les comprimés enrobés Stablon étaient prescrits par les médecins pour soulager cette peine. Ces comprimés lenticulaires enrobés blancs ont été retirés de la vente en pharmacie depuis le 25 juillet 2013.

Présentation du Stablon

Le Stablon est un remède qui a comme classe thérapeutique la neurologie-psychiatrie. Son principe actif est le tianeptine. Quant à ses excipients, le médicament produit par le laboratoire Servier était composé de D-mannitol (E421), Amidon de maïs, Talc (E553b), Magnésium stéarate (E572) pour le noyau. Pour l’enrobage il contient du : Ethylcellulose, Glycérol oléate, Cire d’abeille blanche (E901), SEPIFILM SE 700 Blanc : Povidone (E1201), Carmellose (E466), Silice (E551), Talc (E553b), Saccharose, Polysorbate 80 (E433), dioxyde de titane (E171), bicarbonate de sodium (E550i).

Posologie du Stablon

La posologie recommandée pour ce comprimé antidépressif est de 1 comprimé dosé à 12,5 mg à prendre 3 fois par jour, au début des repas. Cette posologie est aussi valable pour l’alcoolique chronique. Quant au sujet âgé de plus de 70 ans et les patients souffrant d’insuffisance rénale, il est préférable de limiter le dosage à 2 médicaments par jour au lieu des trois.

Comment fonctionne le Stablon ?

Le principe actif tianeptine stimule une activité nette sur les plaintes somatiques, en particulier soulage les plaintes digestives liées aux troubles de l’humeur et l’anxiété. L’utilisation du produit n’intervient normalement pas sur le sommeil et la vigilance, ni sur le système cholinergique qui se traduit notamment par l’absence de manifestation anticholinergique.

Précautions d’usage lors de la prise de Stablon

Certains patients constateront une baisse de la vigilance. Le médicament peut ainsi provoquer une somnolence due à la prise du produit pharmaceutique. Cet effet secondaire peut être particulièrement dangereux chez les conducteurs ou ceux qui manipulent des machines. Le Stablon est un comprimé contre-indiqué chez les enfants de moins de 15 ans, les patients qui présentent une hypersensibilité à la tianeptine ou à l’un des composants du produit. Le traitement ne doit pas être effectué chez les malades qui suivent déjà une cure aux I.M.A.O. Il faudra respecter un intervalle de deux semaines sans médicament entre une cure d’I.M.A.O et celui du tianeptine. Quant au remplacement d’un traitement au Stablon avec une cure d’I.M.A.O, un intervalle libre de 24 heures suffit pour cela.

Acheter une boîte de 30 Stablon 12,5 mg

Avant son retrait de la vente, le médicament coûtait 10,11 € et il a été remboursé par la sécurité sociale à un taux de 65 %.