Propofan

PropofanLe Propofan est un comprimé rond sécable blanc où l’on peut y voir graver l’inscription PROPOFAN  sur l’une de ses faces. Ce médicament produit par le laboratoire Sanofi-Aventis France est utilisé pour soulager les traitements symptomatiques des douleurs d’intensité modérée à intense, ou les patients qui ne répondent pas à l’utilisation d’antalgiques périphériques seule. Notons que ce remède a été retiré de la vente depuis le 15 juillet 2011. Pour avoir de plus amples informations sur ce médicament, je vous invite à lire notre article de présentation à ce sujet.

Présentation du Propofan

Derrière ce nom PPropofan se cache un médicament qui a comme classe thérapeutique l’antalgique. Ses principes actifs sont le dextropropoxyphène, le paracétamol et la caféine. Quant à ses excipients, le produit pharmaceutique contient du Cellulose microcristallin (E460), Carboxyméthylamidon, Distéarate de glycérol, Hypromellose (E464).

Posologie du Propofan

Le Propofan est un médicament réservé à l’adulte et à l’adolescent et dont l’administration se fait par voie orale. Les comprimés de Propofan doivent être avalés en entier avec un grand verre d’eau pendant le repas. Lors de chaque prise, le patient doit prendre 1 à 2 comprimés. Le dosage usuel est de 4 comprimés quotidiens à répartir en 2 ou 4 prises. La posologie ne doit pas dépasser 6 comprimés par jour et les prises doivent être espacées de 4 heures au minimum. La meilleure durée entre les prises est de 8 à 12 heures. Pour les insuffisants rénaux dont la clairance de la créatine est inférieur à 10 ml/min, l’intervalle entre deux prises sera d’au moins 8 heures.

Comment fonctionne le Propofan ?

L’efficacité de ce remède est due à l’association de trois substances principales : le dextropropoxyphène qui est un analgésique opioïde, le paracétamol qui est un analgésique et antipyrétique et la caféine considérée comme un psychostimulant.

Précaution d’usage du Propofan

Les conducteurs de véhicules ou les utilisateurs de machines doivent être particulièrement vigilants lorsqu’ils suivent un traitement au Propofan. Les effets secondaires de ce produit pharmaceutique sont : la somnolence, les vertiges et les troubles visuels. Ce traitement était contre-indiqué chez les malades allergiques au paracétamol, au dextropropoxyphène ou à d’autres excipients de ce remède. En cas d’allaitement, la prise de ce médicament est déconseillée. Certains patients ne peuvent également prendre du Propofan. C’est le cas de ceux qui sont allergiques au paracétamol, au dextropropoxyphène ou à d’autres composants du remède, les patients souffrant d’insuffisance hépatocellulaire ou insuffisance rénale sévère. Dans tous les cas, l’usage du Propofan n’est pas recommandé aux enfants de moins de 15 ans.