Nasonex

NasonexPrésentation de Nasonex

Nasonex est un médicament utilisé habituellement pour traiter la rhinite allergique, saisonnière ou perannuelle de l’adulte et de l’enfant de plus de trois ans. Il est également utilisé pour le traitement symptomatique de la polypose naso-sinusienne de l’adulte.

Ayant comme principe actif le mométasone, Nasonex est un médicament soumis à prescription médicale. Il est présenté sous la forme de suspension pour pulvérisation nasale.

Comment agit Nasonex ?

Nasonex est un corticoïde à usage local. Le principe actif dont le furoate de mométasone est un glucocorticoïde, et il exerce une activité anti-inflammatoire locale.

Comment utiliser Nasonex ?

Nasonex s’administre par voie nasale. Comme tous les médicaments, il convient de bien utiliser Nasonex selon les prescriptions du médecin. Le traitement varie en fonction de la maladie.

En cas de rhinite allergique,

  • Adulte et enfant de plus de douze ans : 200 µg de Nasonex par jour, soit deux pulvérisations de 50 µg dans chaque narine, une fois par jour le matin. Cette dose peut être diminuée à 100 µg par jour, une fois l’amélioration des symptômes obtenue.
  • Enfant entre trois et onze ans : 100 µg par jour, soit une pulvérisation de 50 µg dans chaque narine une fois par jour le matin.

La mise en route et la durée du traitement dépendent de l’exposition allergénique.

En cas de traitement de polypose naso-sinusienne chez l’adulte, la dose recommandée est de 400 µg en deux prises par jour, soit deux pulvérisations de 50 µg dans chaque narine, deux fois par jour. Une fois l’amélioration des symptômes obtenue, il est recommandé de diminuer la dose à 200 µg par jour soir deux pulvérisations de 50 µg dans chaque narine, une fois par jour.

Avant d’utiliser Nasonex, n’oubliez pas d’agiter légèrement le flacon. Et lors du premier usage, il faut amorcer la pompe par 10 pulvérisations. Cette pompe reste amorcée durant deux semaines environ, sans utilisation. Ainsi, il faudra la réamorcer par deux pulvérisations au-delà de cette période d’inutilisation de deux semaines.

Les contre-indications de Nasonex

Nasonex est contre-indiqué dans les cas suivants :

  • Hypersensibilité à l’un de ses constituants,
  • Trouble de l’hémostase, notamment épistaxis,
  • Infection oro bucco-nasale et ophtalmique par herpès simplex virus,
  • Enfant de moins de trois ans, en l’absence de données cliniques.

En outre, Nasonex peut être prescrit pendant la grossesse, si besoin. En cas d’allaitement par contre, l’usage de Nasonex est possible seulement en cas de traitement bref. Il est déconseillé d’utiliser Nasonex en cas de traitement chronique chez la femme allaitante.

Quelques effets indésirables de Nasonex

L’utilisation de Nasonex pourrait provoquer des effets indésirables, dont :

  • Des effets locaux : survenue d’épistaxis, d’irritation ou de sensation de brûlure nasale, de sécheresse de la muqueuse nasale, la céphalée, l’ irritation pharyngée, des réactions d’hypersensibilité parfois associées à des manifestations cutanées, des troubles du goût et de l’odorat dans de rares cas…
  • Des effets systémiques : insuffisance corticotrope latente après administration prolongée doit être considéré en cas d’infection intercurrente, d’accident ou d’intervention chirurgicale.