Mercilon

MercilonPrésentation de Mercilon

Mercilon est une pilule contraceptive contenant un œstrogène et un progestatif. C’est un contraceptif oral minidosé, avec moins de 0,04 mg d’œstrogène. Mercilon est également une pilule monophasique, parce que tous les comprimés contiennent la même quantité d’hormones, et sont donc de la même couleur. En effet, un comprimé de Mercilon est composé de 0,02 mg d’éthinylestradiol et 0,15 mg de désogestrel. Cette pilule a la forme d’un comprimé rond biconvexe blanc gravé « TR/4 » sur une face et « ORGANON » sur l’autre face.

Mercilon est soumis à prescription médicale.

Le mode d’emploi de Mercilon

Les comprimés de Mercilon doivent être pris selon l’ordre indiqué sur la plaquette, tous les jours à la même heure, avec un peu d’eau. Durant 21 jours, il faut prendre sans interruption un comprimé par jour, suivi d’une pause de 7 jours, avant de reprendre une nouvelle plaquette. C’est durant cette période que vous devriez avoir vos règles.

Pour une efficacité optimale dès le début du traitement, il est recommandé de prendre la première pilule le premier jour de vos règles.

Comme il s’agit d’un médicament qui nécessite une prescription médicale, suivez bien les recommandations de votre médecin.

Dans quels cas ne pas utiliser Mercilon ?

L’utilisation d’une contraception orale combinée comme le Mercilon est à éviter dans les situations suivantes :

  • Thrombose veineuse ou antécédent de thrombose veineuse, prédisposition héréditaire ou acquise à la thrombose veineuse ou artérielle,
  • Thrombose artérielle ou antécédent de thrombose artérielle,
  • Accident Vasculaire Cérébral (AVC) ou antécédent d’AVC,
  • Déficit en antithrombine III, déficit en protéine C, déficit en protéine S, hyperhomocystéinémie et anticorps anti-phospholipides,
  • Antécédent de migraine avec des signes neurologiques focalisés,
  • Diabète avec complications vasculaires,
  • Hypertension artérielle sévère,
  • Dyslipoprotéinémie sévère,
  • Pancréatite ou antécédent de pancréatite associée à une hypertriglycéridémie sévère,
  • Présence ou antécédent d’affection hépatique sévère,
  • Tumeur hépatique (bénigne ou maligne) évolutive ou ancienne,
  • Hyperplasie endométriale,
  • Hémorragies génitales non diagnostiquées,
  • Hypersensibilité aux substances actives ou à l’un des excipients de Mercilon…

En cas d’allaitement, il est également déconseillé d’utiliser Mercilon, en raison du passage des oestroprogestatifs dans le lait maternel. Il existe d’autres moyens de contraception pour les femmes allaitantes.

Les effets secondaires de Mercilon

L’utilisation de Mercilon comme moyen contraceptif pourrait provoquer quelques effets indésirables comme :

  • Humeur dépressive ou changement d’humeur,
  • Maux de tête,
  • Nausée,
  • Douleur abdominale,
  • Mastodynie,
  • Tension mammaire,
  • Prise de poids…

N’hésitez pas à informer votre médecin si les effets secondaires deviennent vraiment gênants ou s’ils persistent.