Médicament sans ordonnance

Les médicaments sans ordonnance sont ceux qui servent à soulager rapidement les petits maux quotidiens. Ils sont utilisés dans le cadre d’une automédication responsable, idéals pour former la pharmacie familiale. Selon une enquête de l’Association Française de l’Industrie Pharmaceutique, 80% des Français pratiquent l’automédication, lorsqu’ils estiment être atteints d’une pathologie bénigne.

Médicament sans ordonnanceLes médicaments sans ordonnance

Des milliers de médicaments sont vendus sans ordonnance. Demandez à votre médecin ou à votre pharmacien de vous conseiller sur la liste des médicaments sans ordonnance pour former d’abord votre pharmacie familiale et la personnaliser en fonction de la composition de votre famille (enfants, personnes âgées, maladies chroniques…).

De manière générale, on utilise plus couramment sans consultation médicale et sans prescription :

  • les médicaments contre la douleur et la fièvre,
  • les anti-diarrhéiques et les solutions de réhydratation pour enfants à bas âge ;
  • les laxatifs ;
  • les antispasmodiques,
  • les antiémétiques (contre nausées et vomissements) ;
  • le sérum physiologique pour le nez ou les yeux,
  • les pastilles contre le mal de gorge,
  • les baumes pour les ecchymoses,
  • les pommades contre les démangeaisons dues aux piqures d’insectes,
  • certains médicaments pour soulager le rhume…

Pratiquer l’automédication et utiliser des médicaments sans ordonnance représentent des avantages de temps aussi bien pour les patients que pour les médecins : la consultation médicale n’est pas nécessaire.

La Sécurité Sociale ne prend donc pas en charge les médicaments sans ordonnance dédiés à l’automédication.

Médicament sans ordonnanceLes médicaments sans ordonnance sont-ils fiables ?

Les médicaments sans ordonnance sont fiables lorsqu’ils sont achetés dans des pharmacies fiables. Cependant, ils ne doivent être utilisés que pour soigner des maux bénins pendant une courte durée. Lorsque le diagnostic est bien connu pour les maladies chroniques (rhinite allergique, arthrose…), il est possible également de traiter soi-même les rechutes par l’automédication.

L’agence française de la sécurité sanitaire des produits de santé (afssaps) diffusent des brochures dans les pharmacies concernant les médicaments disponibles sans ordonnance dans les pharmacies, sans nécessiter l’intervention d’un médecin ni de prescription médicale. Les médicaments en vente libre peuvent être des médicaments génériques, des médicaments de marques, ou encore des médicaments à base de plantes.

Ainsi, ils peuvent présenter des contre-indications, des interactions et des effets indésirables si on ne les utilise pas convenablement.

Des précautions pour les médicaments sans ordonnance

Demandez quand même conseil à votre pharmacien avant d’acheter le médicament sans ordonnance.

Il faut savoir que l’automédication est fortement déconseillée pendant la grossesse et la période d’allaitement. Pour des problèmes mineurs, certains médicaments homéopathiques peuvent être sans danger pour une femme enceinte, mais un avis médical est toujours nécessaire pour la santé du fœtus.

Pour le cas d’un bébé, il est préférable de consulter un médecin.

Il ne faut jamais dépasser la durée de traitement mentionnée. S’il n’y a aucune amélioration, ou en cas de troubles inhabituels, consultez un médecin et parlez-en.

Ne cumulez pas les médicaments, comme il est interdit de boire de l’alcool durant le traitement.

Enfin, sachez renoncer à l’automédication quand il ne s’agit plus d’affections connues et bien définies.