Inipomp

InipompL’Inipomp se présente sous forme de comprimé oblong jaune pâle sur lequel on peut lire l’inscription P sur une face et le chiffre 4O sur l’autre. Le chiffre représente la nature du médicament, si vous voyez 40 sur votre médicament, cela veut dire que vous tenez un comprimé Inipomp de 40 mg.

Présentation de l’Inipomp

Le comprimé développé par le laboratoire Nycomed France a comme classe thérapeutique Gastro-Entéro-Hépatologie. Son principe actif est le Pantoprazole. Quant à ses excipients, ils sont composés du carbonate de sodium (E500), Mannitol (E421), Crospovidone (E1202), Polyvidone (E1201), Calcium stéarate, Méthylhydroxypropylcellulose (E464), Polyvidone (E1201), dioxyde de titane (E171), oxyde de fer (E172), Propylèneglycol (E1520), acide méthacrylique, laurylsulfate de sodium (E487), Polysorbate 80 (E433), Triéthylcitrate.

Pathologies pour lesquelles l’Inipomp est prescrit

L’inipomp est utilisé pour soigner différents types de maladies, en particulier :

  • Ulcère duodénal évolutif
  • Ulcère gastrique évolutif
  • Œsophagite par reflux gastro-œsophagien
  • Traitement au long cours du syndrome de Zollinger-Ellison
  • Éradication de Helicobacter pylori dans un cas de maladie ulcéreuse gastroduodénale

Ce dernier cas est efficace en associant le traitement avec une biothérapie antibiotique.

Posologie de l’Inipomp

Les comprimés sont à avaler en entier avec un peu d’eau avant le repas. Le dosage dépend du cas à traiter. L’éradication de Helicobacter pylori en cas de maladie ulcéreuse gastroduodénale dispose de plusieurs catégories de schémas posologiques :

  1. 1 comprimé d’Inipomp 40 mg associé à du clarithromycine 500 mg et amoxicilline 1 000 mg matin et soir pendant 7 jours
  2. 1 comprimé d’Inipomp 40 mg avec du clarithromycine 500 mg et métronidazole ou trinidazole 500 mg matin et soir pendant 7 jours
  3. 1 Inipomp 40 mg suivi d’une amoxicilline 1 000 mg et du métronidazole ou trinidazole 500 mg pendant 7 jours

Pour soigner les cas d’ulcère duodénal évolutif, le patient doit prendre un comprimé par jour pendant 4 semaines. L’ulcère gastrique progressif se guérit avec un comprimé journalier d’Inipomp pendant 4 à 8 semaines et l’œsophagite par reflux gastro-œsophagien se traite en suivant une posologie usuelle d’un comprimé journalier pendant 4 semaines avec une éventuelle seconde période de 4 semaines de traitement en respectant le même dosage. Quant au traitement à long terme du syndrome de Zollinger-Ellison, le dosage de base est de 2 Inipomps quotidiens. La dose initiale administrée peut-être augmentée ou réduite selon les besoins du patient. Le médicament soumis à prescription médicale est remboursé à 65 % par la sécurité sociale. Pour connaître la dose adéquate à votre cas, il est indispensable de consulter votre médecin.