Finastéride

FinastéridePrésentation du Finastéride

Finastéride est un médicament anti-androgène synthétique qu’on utilise habituellement pour soigner :

l’hypertrophie bénigne de la prostate pour réduire l’hypertrophie prostatique, améliorer le débit urinaire et les symptômes associés à l’hypertrophie bénigne de la prostate, et pour réduire également les risques de rétentions aiguës d’urine et de chirurgie,

  • le cancer de la prostate,
  • l’hirsutisme et la calvitie.

Finastéride est un médicament soumis à prescription médicale, et présenté sous la forme de comprimé pelliculé bleu en forme de gélule gravé « FNT5 » sur l’une des faces et lisse sur l’autre face.

Comment utiliser Finastéride ?

Finastéride s’utilise uniquement par voie orale. La posologie recommandée pour ce médicament est de 1 comprimé à 5 mg une fois par jour, pendant ou entre les repas. Le comprimé doit être avalé entier et ne doit n’être ni cassé ni écrasé.

Une amélioration rapide peut être constatée lors de la prise du Finastéride, mais il faut continuer le traitement au moins six mois, afin de déterminer de façon objective si la réponse au traitement est satisfaisante.

Dans quels cas ne pas utiliser Finastéride ?

L’utilisation du Finastéride présente des contre-indications. D’abord, ce médicament ne convient pas aux femmes.

Finastéride est contre-indiqué chez les patients présentant une hypersensibilité au principe actif finastéride ou à l’un de ses excipients.

Les effets indésirables du Finastéride

L’utilisation du Finastéride pourrait provoquer certains effets secondaires comme :

  • l’impuissance sexuelle,
  • la baisse de la libido,
  • l’éjaculation anormale,
  • la diminution du volume de l’éjaculation,
  • la modification de la fonction sexuelle,
  • la gynécomastie (développement excessif des glandes mammaires chez l’homme),
  • des douleurs dans les testicules,
  • la somnolence,
  • la dépression…

La plupart de ces effets indésirables apparaissent au début du traitement au Finastéride, et disparaissent avec la poursuite du traitement, pour la majorité. Ainsi, s’ils persistent, il est conseillé de consulter un médecin.