Dompéridon

DompéridonPrésentation de Dompéridon

Dompéridon, commercialisé également sous le nom Motilium, est un médicament générique utilisé aussi bien chez les adultes que chez les enfants, pour traiter les nausées et les vomissements, notamment de la chimiothérapie. Ce médicament peut également être prescrit pour le traitement du reflux gastro-œsophagien.

Dompéridon ou Motilium est présenté sous la forme de comprimé pelliculé biconvexe, circulaire, de couleur blanche à blanc crème.

L’utilisation de Dompéridon

Le meilleur moment recommandé pour prendre Dompéridon est avant le repas. En effet, l’absorption de ce médicament est quelque peu retardée s’il est pris après le repas. Le traitement dure initialement quatre semaines, après quoi le patient doit être examiné à nouveau. C’est à l’issu de cette évaluation qu’il sera prescrit si le traitement doit se poursuivre.

En ce qui concerne les doses à prendre, les adultes et les adolescents de plus de douze ans et de plus de 35 kg prennent un à deux comprimés à 10 mg, trois ou quatre fois par jour, la dose quotidienne étant de 80 mg. Pour les enfants, la dose recommandée est de 0,25 à 0,5 mg par kg trois ou quatre fois par jour, dont la dose quotidienne ne doit pas dépasser 2,4 mg par kg par jour. La forme comprimé de Dompéridon n’est d’ailleurs pas adaptée aux enfants qui pèsent moins de 35 kg.

Dans quels cas ne doit-on pas utiliser Dompéridon ?

Motilium ou Dompéridon est contre-indiqué dans les cas suivants :

  • Hypersensibilité connue à la dompéridone ou à l’un de ses excipients ;
  • Tumeur hypophysaire à prolactine ou prolactinome ;
  • Lorsque la stimulation de la motricité gastrique peut s’avérer nocive (hémorragie gastro-intestinale, obstruction mécanique ou perforation) ;
  • Chez les patients souffrants d’intolérance au lactose, de galactosémie ou de malabsorption du glucose ou du galactose, dans la mesure où les comprimés de Dompéridon contiennent du lactose ;
  • Chez les patients souffrant de troubles hépatiques ;
  • Chez les femmes enceintes ;

En cas d’allaitement, dans la mesure où la quantité totale de dompéridone excrétée dans le lait maternel doit être inférieure à 7 µg par jour.

Quels sont les effets indésirables de Dompéridon ?

Comme tout médicament, Dompéridon peut provoquer des effets indésirables tels des troubles du système immunitaire (réactions allergiques), des troubles du système endocrinien, des troubles du système nerveux, des affections cardiaques, des troubles gastro-intestinaux (y compris des crampes intestinales très rares et passagères, de la diarrhée), des troubles de la peau et des tissus sous-cutanés (prurit, rash), des troubles de la reproduction et des glandes mammaires… Ces effets gênants ne se manifestent pas forcément aux patients qui prennent Motilium ou Dompéridon, ils se manifestent même assez rarement.

N’hésitez pas à informer votre médecin si les symptômes se manifestent et s’ils persistent.