Dialgirex

Le dialgirex est un médicament retiré de la vente en pharmacie depuis le 3 mars 2013. Il a été conçu pour soigner les affections douloureuses modérées à intenses et/ou pour traiter les patients qui ne répondent pas à l’utilisation d’antalgiques périphériques seule. Pour de plus amples renseignements sur ce médicament, parcourez notre article qui lui est dédié.

Présentation du Dialgirex

Le Dialgirex a comme classe thérapeutique l’antalgique. Ses principes actifs sont le dextropropoxyphène et le paracétamol. En ce qui concerne ses excipients, ils sont composés de Magnésium stéarate (E572), Enveloppe de la gélule : Corps : Titane dioxyde (E171), Gélatine, Tête : Indigotine (E132), Fer oxyde (E172), Titane dioxyde (E171), Gélatine.

Posologie du Dialgirex

Ces gélules blanches et vertes foncées opaques conçues par le laboratoire Sanofi-Adventis France sont administrées par voie orale. Ils sont réservés aux adultes. La prise usuelle se fait en 4 gélules quotidiennes dont la dose peut être augmentée jusqu’à 6 chez les patients souffrant d’algies rebelles. Le dosage doit être régulièrement réparti en respectant un intervalle de 4 heures pour chaque prise. Pour optimiser leur effet, les capsules à enveloppe dure doivent être avalées avec un verre d’eau et prises de préférence avec une collation.

Les patients qui souffrent d’insuffisance rénale avec une clairance de la créatinine inférieure à 30 ml/min, devaient se conformer à un délai de 8 heures minimum entre deux prises.

Les précautions à prendre lors d’un traitement au Dialgirex

Lorsque vous preniez ce type de produit pharmaceutique, vous deviez être vigilant quand vous conduisez, car il peut provoquer la somnolence et quelques vertiges qui risquent de causer des accidents de la route. Le médicament est également contre-indiqué chez les patients de moins de 15 ans et ceux qui présentent une hypersensibilité à l’un des constituants des produits. Il est aussi déconseillé aux sujets qui ont une insuffisance hépatocellulaire et une insuffisance rénale sévère.

Les effets indésirables du dialgirex

Des cas fréquents de nausées et vomissements ont été signalés chez certains patients. Des cas rares de constipation, douleurs abdominales, rash, asthénies, euphorie et céphalées, troubles mineurs de la vision, vertiges, hypoglycémies parfois graves chez certains patients (diabétiques, insuffisants rénaux et patients âgés) ont également été rapportés, mais ces cas sont plus rares. Soulignons que ces gélules bicolores ont aussi provoqué d’autres effets secondaires rares comme des cas de réactions d’hypersensibilité.