Condyline

Présentation de Condyline

Condyline est un médicament utilisé en dermatologie pour le traitement de pathologie comme le condylome acuminé externe de surface inférieure à 4 cm², en alternative aux autres thérapeutiques (cryothérapie, méthodes chirurgicales…). Le principe actif de ce médicament est la Podophyllotoxine, et c’est un médicament soumis à prescription médicale.

Condyline est présenté sous la forme de solution incolore pour application locale, en flacon de 3,5 ml, avec 30 applicateurs.

Comment agit Condyline ?

La podophyllotoxine, qui est le principal actif de Condyline est préparée à partir d’extraits de plante. Cette solution contient en effet une substance d’origine végétale qui empêche les cellules de se diviser et les détruit. La Podophyllotoxine a une action antimitotique et cytolytique marquée, conduisant à une nécrose des condylomes acuminés.

Comme Condyline peut être dosée de manière très précise, quelques effets secondaires sévères peuvent être réduits et le traitement ambulatoire devient possible. Des taux élevés de rémission sont obtenus.

Comment utiliser Condyline ?

Condyline doit être appliquée deux fois par jour pendant trois jours consécutifs. Ce traitement pourrait être répété chaque semaine pendant cinq semaines successives, au maximum, mais il faut changer d’applicateur après chaque utilisation. En effet, l’application de Condyline s’effectue avec précaution sur le condylome, avec l’applicateur contenu dans le conditionnement. Ensuite, il faut laisser sécher de façon à éviter toute dissémination intempestive, et jeter l’applicateur usagé. En outre, il ne faut pas que la préparation soit mise en contact avec la peau saine. Condyline ne doit pas non plus être mis en contact avec les yeux, sous peine d’irritation sévère.

Condyline

Condyline

Les contre-indications de Condyline

Condyline ne devrait pas être utilisé dans certaines circonstances :

  • Durant la période de grossesse ou d’allaitement en raison de ses effets antimitotiques ;
  • Chez l’enfant de moins de quinze ans, pour la même raison suscitée ;
  • En association avec d’autres préparations à base de podophylline, afin d’éviter les risques de surdosage.

Les effets indésirables de Condyline

L’utilisation de Condyline pourrait provoquer des effets indésirables locaux. Ces derniers apparaissent habituellement le deuxième ou le troisième jour du traitement, lorsque la nécrose du condylome débute. Mais après quelques jours d’application d’un corticostéroïde topique, ces effets gênants s’estompent normalement. Il s’agit notamment de rougeurs accompagnées de légères douleurs et/ou d’une ulcération superficielle de l’épithélium de la zone traitée. Ainsi, l’application de Condyline pourrait être douloureuse. Un œdème et une balanoposthite ont également été observés chez quelques patients portants de larges lésions de la cavité préputiale.