Automatisation d’un entrepôt pharmaceutique, grâce aux lecteurs DataMan de Cognex

Créé en 1981 et aujourd’hui leader mondial dans son domaine, Cognex Corporation conçoit, développe et commercialise des systèmes de vision et d’identification industriels, dont le point commun est la capacité de « voir » avec intelligence. Ces systèmes de vision et d’identification sont utilisés à travers le monde, dans de très nombreuses applications, pour inspecter, contrôler, identifier ou guider, tout au long du processus de production et de distribution d’un produit. Ainsi, les lecteurs imageurs de codes-barres DataMan 500 de Cognex peuvent désormais garantir un réapprovisionnement rapide depuis l’entrepôt des médicaments. En effet, le trajet du comptoir de vente de la pharmacie au tiroir de médicaments faisant perdre un temps précieux auparavant. Désormais, le système de prélèvement entièrement automatisé pour les pharmacies européennes conçu par KLS nécessite seulement huit secondes.

Automatisation d’un entrepôt pharmaceutique, grâce aux lecteurs DataMan de Cognex450 unités traitées par heure !

La vente de produits pharmaceutiques a toujours été une activité florissante, jusqu’à l’émergence des sites de vente au détail en ligne. L’augmentation de l’efficacité et l’optimisation des processus sont devenues des questions cruciales, pour les pharmaciens professionnels. Le conseil et la fidélité de la clientèle jouant un rôle de plus en plus important dans la concurrence pharmaceutique, il est vite évident qu’un système d’entreposage entièrement automatisé constitue une technologie très utile aux pharmaciens, dans leur service à la clientèle. Cela leur permet de disposer de plus de temps pour leurs clients, un temps pouvant être mis à profit pour générer des ventes additionnelles. Mais outre le prélèvement rapide de produits, la première livraison et l’entreposage de produits sont également des facteurs importants, parce que dans les grandes pharmacies, plusieurs centaines de nouveaux produits peuvent arriver à toute heure. Le système d’entreposage entièrement automatisé de KLS Steuerungstechnik GmbH, à Weiskirchen en Allemagne, relève facilement ce défi grâce aux lecteurs imageurs de codes-barres DataMan 500 de Cognex. Le DataMan 500 lit chaque produit à son arrivée et transfère les données au progiciel de gestion intégré de l’entreprise de manière à ce que tous les articles entreposés soient catalogués. En système autonome, le DataMan 500 peut traiter jusqu’à 450 unités par heure.

Tous les codes peuvent être lus

Le traitement des produits entrants est simple et efficace chez KLS, grâce au système entièrement automatisé : un membre de l’équipe pharmaceutique place les produits livrés sur un convoyeur qui achemine les produits non triés, généralement des boîtes, vers un plateau tournant où un système de vision conventionnel à caméra intelligente détecte et mesure chaque boîte. Un préhenseur à ventouse se déplace ensuite jusqu’à la position du produit et le saisit. Le préhenseur place la boîte devant deux lecteurs DataMan 500 et effectue une rotation à 360°. Un DataMan 500 lit les codes-barres, les codes Data Matrix, les codes nationaux de médicaments, les dates d’expiration et les numéros de lot sur les faces latérales de la boîte ; le second DataMan 500 lit les informations se trouvant sur la face inférieure de la boîte à l’aide d’un miroir incliné. Si le code se trouve sur la face supérieure masquée par le préhenseur, la boîte est posée brièvement devant les deux DataMan 500, qui inspectent alors la sixième et dernière face. Les lecteurs DataMan 500 transfèrent les informations acquises au progiciel de gestion intégré de KLS.

Optimiser l’espace

Une fois les données transférées par les deux lecteurs DataMan 500, le logiciel de contrôle affecte le produit à l’emplacement approprié, en vue du prélèvement. Le convoyeur achemine alors chaque boîte vers sa destination, en fonction de ses dimensions, telles qu’enregistrées par le système de caméra intelligente. C’est la clé même d’un système de prélèvement d’entrepôt automatisé. La conception modulaire du système d’entreposage s’adapte aisément à l’environnement. Par exemple, une superficie d’entreposage de 4,5 m par 3 m peut contenir jusqu’à 25 000 boîtes. Selon la rotation des produits et le volume d’entreposage, le système peut être étendu de manière illimitée.

La ligne ne peut pas s’interrompre

Le système est contrôlé par un ordinateur et connecté à une imprimante laser. Il est également équipé d’une alimentation sans coupure qui agit comme un filet de protection, en cas de défaillance mécanique ou de coupure de courant. Ainsi, les employés peuvent imprimer les codes de chaque produit et retirer manuellement les médicaments des tiroirs de rangement, avant que la ligne ne s’arrête. Au redémarrage du système, les codes imprimés peuvent donc être lus dans le système de contrôle, ce qui garantit un processus ininterrompu. Le système d’entreposage de KLS doté de la technologie d’identification de Cognex est alors prêt à toute éventualité.

Imageurs de codes-barres : jusqu’à 1 000 images par seconde

Si avant, KLS utilisait les scanners laser, cela est aujourd’hui remplacé par le lecteur imageur de codes-barres DataMan 500, qui est doté de la technologie d’objectif liquide à focale variable, lui permettant une profondeur de champ très variable, même lorsque la boîte avance extrêmement vite sur la ligne. Grâce à son logiciel de lecture de codes IDMax, le DataMan 500 offre des taux de lecture plus élevés qu’un scanner laser et identifie les codes qui échappent au laser, par exemple les codes déformés, flous, de petites tailles ou manquant extrêmement de contraste… et même les codes présents sur des surfaces réfléchissantes ne posent aucun problème au DataMan 500. Il suit également la cadence du système à grande vitesse en offrant des taux de capture d’image allant jusqu’à 1 000 images par seconde.